Quelques prénoms curieux…

0 commentaires

 

  • Agnès-Valseline

A Limoges le 5 mai 1818 est comparue Magdeleine MARSAT, sage-femme à la maison de bienfaisance, laquelle nous présente un enfant de sexe féminin né à ladite maison hier soir à 8 heures, fille de Marie VERGONJEAN demeurant à Treignac et de père inconnu auquel elle a déclaré donner les prénoms d’Agnès-Valseline. Lesquelles présentation et déclaration faites en présence de Jean Dumaitre et Antoine Pinchaud, demeurant audit hospice. 

Relevé par Arlette Fonchy

  • Aubin-Socrate

A Limoges le 16 décembre 1824, a comparu Marie AYMARD, sage-femme demeurant rue des Pousses, laquelle a présenté un enfant de sexe masculin, na dans la maison du nommé Maurice, aubergiste rue du Canal de la Boucherie le 13 du courant, fils naturel de Marie SENEQUE, demeurant à Limoges, et de père inconnu, auquel enfant elle a déclaré vouloir donner les noms d’Aubin Socrate. Présentation et déclaration faites en présence d’Aubin Sénèque, 29 ans, tondeur de draps, et Jean Labidoire, 55 ans, jardinier. 

Relevé par Jacques Barret

  • Anne-Carpillon

A Limoges le 9 juillet 1823 est comparue Pétronille ANTIGNAC, gouvernante à l’hospice de cette ville, laquelle nous présente une fille d’environ 5 jours, à laquelle on a donné les prénoms d’Anne-Carpillon, laquelle elle a trouvé dans le tour des enfants exposés dudit hospice hier soir à 8 heures, ayant pour remarque un petit morceau de ruban bleu clair et un billet où est inscrit : “Je, soussigné maire de la commune de La Jonchère certifie qu’Anne COUSSEDIERE est dans l’indigence et dans l’impossibilité de nourrir son enfant. Signé Texier, maire de La Jonchère, ce 4 juillet 1823”. De quoi avons dressé acte en présence d’Antoine Pinchaud et Gabriel Sautour, infirmiers audit hospice. 

Relevé par Arlette Fonchy

  • Cassius-Annibal

A Limoges le 16 mai 1823 est comparue Pétronille ANTIGNAC, gouvernante des enfants exposés à l’hospice de cette ville, laquelle nous présente un garçon âgé d’environ 3 jours auquel on a donné les noms de Cassius-Annibal, lequel elle a trouvé dans le tour des enfants exposés dudit hospice hier soir à 9 heures, ayant une bonnette d’indienne bleue, un béguin de toile de brin garni de mousseline, un morceau de lizière de mouchoir à carreaux violets, une bourasse de droguet rayé, un drapeau et une chemise de toile d’étoupe, le tout très mauvais. De quoi avons dressé acte en présence d’Antoine Pinchaud et Gabriel Sautour, infirmiers audit hospice. 

Relevé par Arlette Fonchy

  • Exupère

A Limoges : le 22 avril 1889, Exupère BOURDELLE, commis principal des Postes et Télégraphes, âgé de 60 ans, natif de la Haute-Garonne, demeurant à Limoges faubourg de Paris, veuf de Jeanne Marie Michèle SENS… est décédé hier à son domicile. Déclarants : Firmin Langelot, 69 ans, et Jean-Baptiste Fray, 32 ans, fabricant de galoches, voisins du décédé. 

Relevé par Jacques Barret

  • Jean Fruit-d’Amour

L’an 1823, le 11 du mois de janvier par devant nous maire de la commune des Cars, canton de Châlus, sont comparus Jean FRUGIER, âgé de 40 ans, journalier, et François FRUGIER, âgé de 53 ans, cultivateur habitants tous deux au village des Petits Monts, lesquels nous ont déclaré qu’à une heure du soir était décédé Jean Fruit-d’Amour, âgé d’un mois, dans la maison de sa mère nourrice située au village des Petits Monts, enfant de l’hospice de Limoges inscrit au registre dudit hospice d’après la carte au numéro 11371.

Relevé par Jeannette Aymard

  • Jeudi Saint

Le 8 novembre 1775 a été inhumée au cimetière des arènes la nommée Jeudi Saint, décédée hyer au dépôt, âgée d’environ 40 ans. (registres paroissiaux de St-Michel-des-Lions, Limoges).

Relevé par Robert Auclair

  • Médard-Cupidon

A Limoges le 9 juin 1819, a comparu Magdeleine Marsat, sage-femme demeurant à la maison de bienfaisance de l’hospice de cette ville, laquelle nous a présenté un enfant du sexe masculin né dans la maison d’accouchements de cette ville ce matin à neuf heures, fils d’Elisabeth CLUZEAU de Rosier Maléon, demeurant en cette ville, et de père inconnu, auquel enfant elle a déclaré donner les noms de Médard-Cupidon, laquelle présentation faite en présence de Jean Dumaitre, âgé de 62 ans, couvreur, et d’Antoine Pinchaud, âgé de 58 ans, demeurant audit hospice.

Relevé par Jacques Barret

  • Michel-Tellumon

A Limoges le 21 avril 1821, a comparu Catherine Agathe BAILE, sage-femme demeurant à Montjovis, laquelle nous a présenté un enfant de sexe masculin né dans sa maison ce matin, fils naturel de Claudine TEISSOU, de cette ville, et de père inconnu, auquel elle a donné les noms de Michel-Tellumon

Relevé par Jacques Barret

  • Minette

A Limoges le 17 février 1862 est décédée MAZAUD Minette, née à Limoges, âgée d’environ 82 ans, ancienne tapissière, 7 rue du Canard à Limoges.

Relevé par Arlette Fonchy

  • Nicolas Céladon

A Limoges le 8 février 1819, a comparu Léonarde Boutet,, sage-femme demeurant rue des Combes, laquelle nous a présenté un enfant du sexe masculin né dans la maison du sieur Mérigot près de Saint-Michel, fils de Pétronille CELERIER, de cette ville, et de père inconnu, auquel elle a déclaré donner les noms de Nicolas Céladon, laquelle présentation faite en présence des sieurs Nicolas Verneuil, 44 ans, horloger place Saint-Michel, et Hipolite Célérier, 40 ans, serrurier près le Calvaire, arrondissement Sud.

Relevé par Jacques Barret

  • Pacifique

A Limoges : le 15 juillet 1874, Pacifique BENE, âgée de 36 ans, native d’Ars (Charente Inférieure), épouse de Gustave PICHON, demeurant place Beaupuy, fille de feu Joseph et de Pacifique CAYAUD.

Relevé par Jacques Barret

  • Rose Ebène

A Limoges : le 19 floréal an II a été portée à la maison commune et présentée à moy, J. Borde, Officier public, par Thérèse Duverger, sage-femme, une fille née ce matin de père et mère inconnus. Je lui ai donné le nom de Rose Ebène.

Relevé par Arlette Fonchy

  • Trasybule

A Limoges : le 14 brumaire an II, a été porté à l’Hôpital de cette ville un enfant mâle ayant au bras droit un lascet de coton, fils de la citoyenne Rose DANIET de la ville d’Argenton, accouchée dans la maison du citoyen CELERIER. Moi, Officier public, lui ai donné le nom de Trasybule.

Relevé par Arlette Fonchy

Et quelques prénoms “révolutionnaires”…

Publié par AGL   @   17 janvier 2012 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.