Terre de nos ancêtres n° 5

0 commentaires

Javerdat

 

 

Une étude de 45 pages, illustrée en noir et en couleurs,

par Christophe-Georges CHÊNE, AGL, 2005. 

 
Famille CHALEIX

 

 

  

La famille CHALEIX semble originaire de la Charente mais se retrouve très tôt présente en Haute-Vienne. De nombreux indices, dont le nom de deux petits villages de Charente aux abords de Pressignac (Petit et Grand Chalais…) ou bien celui du bourg de Chalais, chef-lieu de canton, près d’Angoulême tendent à en situer l’origine en Charente-Limousine … Cela demeure pour le moment encore une simple hypothèse, bien que très vraisemblable … Et ceci bien qu’il existe un village Chaleix en Dordogne, dont on n’a pu découvrir si l’origine est antérieure à cette famille, mais où l’on trouve des « Chaleix » au XVIIIe… Et puis, il y a aussi la possibilité, rappelée par M. Albert Hivernaud, d’une origine dérivée du pré-celtique Kal, signifiant pierre et/ou roche, et dont le suffixe « EIX » garderait sa fonction de localisation. Ce qui remonterait les racines jusqu’au Lémovices, à un ancêtre vivant près d’un rocher … Alors ?

Malgré les nombreuses orthographes rencontrées, les variantes ne sont que très peu représentées dans notre région. Le plus souvent corrigé par les intéressés par décision de tribunal ou par le jeu subtil des successions des greffiers municipaux. On peut quand même trouver des Chalaix ou des Chalais au hasard des registres… Cette publication déclenchera peut-être l’envoi de nouveaux apports ? …Et justement en parlant des registres, il faut noter que l’absence de registre paroissial antérieur à 1737 pour Oradour-sur-Glane, et les lacunes de celui de Javerdat, ont conduit à laisser des approximations pour certaines naissances…Comme une grande majorité des familles Limousines, les Chaleix sont des cultivateurs (laboureurs, côlons, journaliers…), et ceci malgré les premières générations exerçant des métiers du feu, tel que les maréchaux, forgerons, taillandiers et marguilliers, un savoir faire artisanal amenant très souvent à une certaine « aisance financière »…Toutefois quelques branches ont profité de cet étrier pour devenir marchand ou aubergiste, en permettant ainsi à certains de leurs descendants d’atteindre des professions dites « bourgeoises », et de s’allier alors à de grandes familles (nobles ou bourgeoises) souvent désargentées.


Nous rappelons que les travaux présentés dans cette publication sont le fruit des recherches personnelles des auteurs. A ce titre, ils ne sauraient être utilisés à des fins autres que privées à l’exclusion de toute diffusion sur Internet ou de toute autre manière sans autorisation préalable des auteurs et sous réserve que soient indiqués clairement les noms des auteurs et la source, en vertu de la loi sur la propriété littéraire et artistique (lois n°57-298 du 11/03/1957 et n°92-597 du 01/07/1992).


Titre : Javerdat
Auteurs :  Christophe-Georges Chêne
Collection :  Terre de nos Ancêtres – n° 5
Editeur : Amitiés Généalogiques du Limousin, Limoges, 2005
ISSN : 1958-0959
Format : 21 x 29,5 broché – 46 pages
Prix : tarif normal : 21 euros, tarif adhérents : 16 euros (frais de port inclus)


Publié par AGL   @   24 avril 2012 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.