Terre de nos ancêtres n° 39

0 commentaires

Pays de Lastours & Nexon, tome IV

 

Une étude de 158 pages, illustrée en noir et en couleurs, avec index alphabétique des conjoints.

par Suzanne BARRIERE, Jean-Claude BRUHAT, Jean-François CAMUS et Catherine JUDE, AGL, 2013.

Familles : BATAILLE, GUYOT, LASPOUGEAS, VERGNOLLE.

Une quinzaine de familles de l’actuel canton de Nexon et ses environs ont été retenues par un groupe d’auteurs, en fonction de leurs propres centres d’intérêt. Pour mener à bien les recherches nécessaires à l’élaboration de ces études de familles, une équipe s’est formée pour relever, dans les registres paroissiaux et d’état civil, dans les minutes notariales, et dans les autres sources disponibles, tous les renseignements nécessaires, dont chaque auteur a pu ensuite tirer parti pour établir les différentes filiations. Cette série de généalogies familiales est donc le fruit d’une collaboration parfaitement réussie entre différents chercheurs et auteurs bénévoles des AGL, qui ont su mutualiser leurs compétences afin de proposer à d’autres le fruit de leur travail.

Le secteur retenu correspond globalement à l’actuel canton de Nexon, composé de huit communes du sud du département de la Haute-Vienne : Janailhac, Meilhac, La Meyze, Nexon, Rilhac-Lastours, La Roche-l’Abeille, Saint-Hilaire-les-Places et Saint-Priest-Ligoure. Les différentes familles étudiées ont principalement évolué dans ce secteur, mais aussi dans les communes voisines : Saint-Yrieix-la-Perche, Ladignac-le-Long, Bussière-Galant, Flavignac, Les Cars, Jourgnac, Saint-Maurice-les-Brousses, Saint-Jean-Ligoure, etc.

Deux localités ont tour à tour tenu un rôle prédominant dans cette partie de l’actuelle Haute-Vienne : Nexon, paroisse d’origine très ancienne, avec son important bourg, véritable centre économique du secteur, devenu chef-lieu de canton, et Lastours, siège durant tout l’Ancien Régime de la « première baronnie du Limousin » et à ce titre centre politique, administratif et judiciaire d’un vaste territoire. Ces deux réalités historiques nous ont conduits à regrouper l’ensemble des généalogies familiales présentées sous un titre unique : « Pays de Lastours et Nexon ». Une autre paroisse du secteur avait néanmoins elle aussi autrefois une relative importance, du point de vue religieux : La Meyze, siège d’un archiprêtré dont relevaient la plupart des paroisses concernées.

Ce nouveau tome regroupe quatre études consacrées aux familles BATAILLE, GUYOT, LASPOUGEAS et VERGNOLLE.

Le patronyme BATAILLE était porté par deux familles du pays de Lastours-Nexon au XVIIe siècle. La première donna plusieurs générations de notaires puis de bourgeois et aubergistes au bourg de Nexon. La branche aînée, des sieurs de La Claustre, s’éteignit au XVIIIe siècle, trois autres branches restèrent durablement implantées à Nexon, dans les villages de Sazerat, du Plantadis et du Brouillet. L’autre famille était implantée dans la paroisse de Saint-Maurice-les-Brousses, au village de Coulhac alias Le Grand-Village ; son premier représentant connu pourrait être issu de la famille installée à Nexon. D’autres familles de ce nom, implantées dans l’est de la Haute-Vienne et les confins de la Creuse n’ont pas été étudiées ici.

Le patronyme GUYOT était largement représenté à Nexon et dans ses environs sous l’Ancien Régime. Les descendances de plusieurs familles de ce nom ont pu être reconstituées sans qu’il ait été possible de les relier toutes entre elles. Dix filiations suivies ont été établies et quelques branches isolées. Certaines branches ont joué un rôle important à Nexon. L’une d’elles a donné une véritable dynastie d’hommes de loi et administrateurs (notaires, procureurs d’office, juges, huissiers, greffiers, contrôleurs des actes…). Deux d’entre eux, Louis Guyot et son fils Joseph, notaires, ont été maires de Nexon de 1800 à 1824. Des familles au patronyme proche (Guillot, Guilhot…) n’ont pas été traitées dans cette étude de 58 pages. 

La famille LASPOUGEAS était établie dès le début du XVIIe siècle à La Meyze. Son berceau semble se situer au village de Puyrassou où cette famille est encore représentée de nos jours. Selon les lieux et les époques on trouve ce patronyme sous différentes formes : Delaspougeas, Delapougeas, Lapougeas, Pougeas ou encore Poujat, mais le plus souvent LASPOUGEAS, orthographe retenue pour l’ensemble de l’étude à l’exception des descendants des branches ayant durablement adopté la forme POUGEAS.

La famille VERGNOLLE (ou VERGNIOLLE) était établie dès le début du XVIIe siècle à Nexon. Une de ses branches s’établit au milieu du siècle au village de Leybardie, en Rilhac-Lastours, qui se divisa en plusieurs rameaux dont certains s’établirent au début du XVIIIe siècle à La Roche-l’Abeille. Cette généalogie ne prétend pas à l’exhaustivité, ce patronyme étant relativement répandu dans le secteur.

 


Nous rappelons que les travaux présentés dans cette publication sont le fruit des recherches personnelles des auteurs. A ce titre, ils ne sauraient être utilisés à des fins autres que privées à l’exclusion de toute diffusion sur Internet ou de toute autre manière sans autorisation préalable des auteurs et sous réserve que soient indiqués clairement les noms des auteurs et la source, en vertu de la loi sur la propriété littéraire et artistique (lois n°57-298 du 11/03/1957 et n°92-597 du 01/07/1992).


Titre : Pays de Lastours & Nexon, tome IV
Auteurs :  Suzanne Barrière, Jean-Claude Bruhat, Jean-François Camus, Catherine Jude
Collection :  Terre de nos Ancêtres – n° 39
Editeur : Amitiés Généalogiques du Limousin, Limoges, 2013
ISSN : 1958-0959
Format : 21 x 29,5 broché – 158 pages
Prix : tarif normal : 36 euros, tarif adhérents : 27 euros. (frais de port inclus)


Publié par AGL   @   22 février 2013 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.