Terre de nos ancêtres n° 28

0 commentaires

Pays de Saint-Junien, tome I

 

 

Une étude de 164 pages, illustrée en noir et en couleurs, avec index alphabétique des conjoints.

par Mireille et Serge REJASSE, AGL, 2009.

Familles DEMONS alias DUMONT, FILLOUX alias FILIAUD, FOURGEAUD, GAUDY, GAUTERON, HELIAS, JALAGEAS, JUDE.

 

 

Dans la seconde partie du XVIIème siècle, la famille DEMONS demeurait à Saint-Martin-de-Jussac aux villages de Chanliat, de Landrevie et du Dognon. C’est à la Révolution que le patronyme s’est transformé en DUMONT. La descendance de cette famille est relativement prolifique et au XIXème siècle, des foyers résident dans toutes les communes environnantes : Saint-Junien, Cognac, Saint-Brice, Saint-Victurnien, Oradour-sur-Glane et Chaillac.

Dans la seconde partie du XVIIème siècle, le patronyme FILLOUX est alors FILIAUD et les porteurs sont installés sur la commune de Biennac et ont des liens avec des foyers demeurant sur la paroisse de Chassenon en Charente d’où ils pourraient être originaires. Les descendants de cette famille s’installent par la suite sur la paroisse de Chaillac aux villages de Lésignas, des Ardilloux, de la Guérillerie, de Bugearas où ils habitent encore vers la fin du XIXème siècle.

Dans la seconde partie du XVIIème siècle, de nombreux foyers portant le patronyme FOURGEAUD habitent des villages très proches les uns des autres mais situés sur des communes différentes : Pruniéras et la Guérillerie de Chaillac, Soumagnas de Saint-Auvent et surtout Roumagnac, Montazeau, Juillat et la Royère de Biennac. Faute de documents plus anciens, il ne nous a pas été possible de faire des jonctions entre ces différentes branches. Nous étudions donc ici les différentes descendances.

Le patronyme GAUDY ou GOUDY est très présent sur Saint-Junien et les paroisses environnantes au XVIIème siècle. Nous nous intéressons dans cette étude à une branche qui semble trouver son origine sur la paroisse de Saint-Martin mais qui s’installe plus durablement par la suite à la Guérillerie de Chaillac avant d’avoir des ramifications au XIXème siècle, aux Combes de Saint-Auvent, à Bart de Saint-Martin et surtout à Glane et dans la ville de Saint-Junien.

Dans la seconde partie du XVIIème siècle, la famille GAUTERON ou GAUTEYRON demeurait à Saint-Martin-de-Jussac aux villages de Chanliat, de la Lande, de la Coste et de l’Aubinerie. C’est aux alentours de la Révolution que le patronyme s’est transformé parfois en Gouteron voire en Gouteroux. La descendance de cette famille est relativement prolifique et on retrouve au XIXème siècle des foyers toujours sur Saint-Martin mais aussi dans toutes les communes environnantes : Saint-Junien, Cognac, Saint-Brice, Saint-Auvent, Saint-Cyr, Rochechouart. On note également qu’une branche est partie s’installer à Châteauponsac au nord du département.

Les porteurs du patronyme HELIAS habitent au XVIIème siècle sur la commune de Saint-Auvent et la famille que nous étudions ici demeure à l’origine au village de Royer où l’on retrouvre des descendants encore au XIXème siècle. Cette famille s’est par ailleurs peu dispersée et est restée concentrée sur la commune de Saint-Auvent, notamment aux villages de la Bellemeénie, de Boisvieux, du Roule, de la Nouzille. Néamnoins au XIXème siècle, des descendants habitent les communes de Vayres, Rochechouart, Cognac et Saint-Laurent-sur-Gorre. Une branche est partie également s’installée à Etagnac (Charente) avant de revenir à Saint-Junien.

Les porteurs du patronyme JALAGEAS habitent au XVIIème siècle sur les paroisses de Saint-Auvent et de Biennac sans que l’on puisse faire de jonction entre les différentes branches, faute de documents plus anciens. Nous avons choisi d’étudier deux branches qui présentent une postérité intéressante pour les génélogistes. La branche de Biennac après un passage par la paroisse de Chassenon (Charente) voit l’un de ces rameaux s’installer à Chaillac puis à Fontférias de Saint-Auvent alors qu’un autre rameau a de la descendance sur les communes de Saint-Brice, Saint-Victurnien et Verneuil-sur-Vienne. La branche de Rouffias et de Beaureil de Saint-Auvent est nettement mons prolifique pour les porteurs du patronyme mais est intéressante surtout par les alliances féminines.

Au XVIIème siècle sur la commune de Saint-Auvent, les foyers portant le patronyme JUDE sont nombreux surtout aux village de Soumagnas et de la Berthe. La famille que nous étudions ici demeure à l’origine au village de la Berthe où l’on retrouvre des descendants encore au XIXème siècle. Cette famille s’est par ailleurs  très peu dispersée et est restée concentrée dans les environs : à Martegoutte de Saint-Auvent, ou encore sur les communes de Cognac et de Saint-Laurent-sur-Gorre.


Nous rappelons que les travaux présentés dans cette publication sont le fruit des recherches personnelles des auteurs. A ce titre, ils ne sauraient être utilisés à des fins autres que privées à l’exclusion de toute diffusion sur Internet ou de toute autre manière sans autorisation préalable des auteurs et sous réserve que soient indiqués clairement les noms des auteurs et la source, en vertu de la loi sur la propriété littéraire et artistique (lois n°57-298 du 11/03/1957 et n°92-597 du 01/07/1992).


Titre : Pays de Saint-Junien, tome I  
Auteurs :  Mireille et Serge Réjasse
Collection :  Terre de nos Ancêtres – n° 28
Editeur : Amitiés Généalogiques du Limousin, Limoges, 2009
ISSN : 1958-0959
Format : 21 x 29,5 broché – 164 pages
Prix : tarif normal : 40 euros, tarif adhérents : 30 euros (frais de port inclus)


Publié par AGL   @   19 janvier 2012 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.