Terre de nos Ancêtres n° 25

0 commentaires

SAINT-LAURENT-SUR-GORRE, tome II

Une étude de 164 pages, illustrée en noir et en couleurs, avec index alphabétique des conjoints,

par Mireille et Serge REJASSE, AGL, 2009.

Familles : DOURSOUT, FIXOT, MONDARY, PERVERIE, RAYNAUD, VERGER, VIGNAUD.

 

 

 

Au milieu du XVIIe siècle, le patronyme DOURSOUT n’est représenté à Saint-Laurent que par quelques foyers, demeurant au village de la Grange. Si une partie de la descendance reste durablement dans ce village, une autre partie s’installe au bourg de Saint-Laurent et acquiert une certaine notoriété. L’origine de cette famille est peut-être à rapprocher d’une famille Doursout, demeurant sur la paroisse de Biennac.

Au milieu du XVIIe siècle, les différents foyers portant la patronyme FIXOT ou FISSOT demeurent au village de la Chèze (aujourd’hui la Chaise). Si une partie de la descendance reste durablement dans ce village et dans la commune de Saint-Laurent, une autre partie part vers la paroisse de Saint-Auvent, aux villages de la Nouzille, du Maine-Texier et du Roule, avec des ramifications au village de la Chèze de Vayres. Si la descendance patronymique n’est pas très prolifique, les alliances contractées avec d’autres familles au fil du temps s’avèrent intéressantes pour les généalogistes.

Au milieu du XVIIsiècle, le patronyme MONDARY n’est représenté à Saint-Laurent que par quelques foyers, demeurant au village de la Grange. Si la majeure partie de la descendance reste durablement dans ce village, quelques foyers s’installent dans les communes de Saint-Cyr et d’Oradour-sur-Vayres. L’origine de cette famille est peut-être à rapprocher d’une autre famille Mondary demeurant sur la paroisse de Champsac.

Au début du XVIIsiècle, le patronyme PERVERIE n’existe que sur la paroisse de Saint-Laurent et les différents foyers demeurent alors au village de la Grange. La descendance n’est pas toujours facile à suivre à partir du début du XVIIIsiècle : en effet certains porteurs du patronyme partent alors habiter sur la paroisse d’Oradour et de là ensuite vers d’autres paroisses comme Cussac, Champsac, Champagnac, Dournazac, Saint-Martin-le-Vieux, Aixe-sur-Vienne, mais aussi Vayres, Saint-Auvent, Rochechouart. Ces changements de lieux ont un effet sur la phonétique du nom que l’on retrouve dans les registres sous différentes variantes comme Parverie, Preverie, Préveriot…

Il existait au début du XVIIe siècle, plusieurs foyers portant le patronyme RAYNAUD sur la commune de Saint-Laurent sans que l’on puisse faire de jonction entre eux, faute de documents plus anciens. Ils demeuraient au bourg de Saint-Laurent ou au village de la Ville. Nous vous présentons dans ce qui suit, trois branches ayant eu une postérité intéressante du patronyme jusqu’au début du XIXe siècle.

Il existait au début du XVIIe siècle, de nombreux foyers portant le patronyme VERGER ou VERGIER sur la commune de Saint-Laurent sans que l’on puisse faire de jonction entre eux, faute de documents plus anciens. Ils demeuraient au village de Beauvais, de Vignerie, du Bois du Breuil. Nous vous présentons dans ce qui suit, quatre branches ayant eu une postérité intéressante du patronyme jusqu’au début du XIXsiècle.

Au début du XVIIe siècle, plusieurs foyers portant le patronyme VIGNAUD demeuraient sur la commune de Saint-Laurent et plus particulièrement au village du Noyer. Nous vous présentons trois branches ayant eu une postérité intéressante du patronyme jusqu’au début du XIXe siècle mais que nous n’avons pas pu relier entre elles, faute de documents assez anciens ou suffisamment explicites.



Nous rappelons que les travaux présentés dans cette publication sont le fruit des recherches personnelles des auteurs. A ce titre, ils ne sauraient être utilisés à des fins autres que privées à l’exclusion de toute diffusion sur Internet ou de toute autre manière sans autorisation préalable des auteurs et sous réserve que soient indiqués clairement les noms des auteurs et la source, en vertu de la loi sur la propriété littéraire et artistique (lois n°57-298 du 11/03/1957 et n°92-597 du 01/07/1992).


Titre : Saint-Laurent-sur-Gorre, tome II
Auteurs :  Mireille Réjasse et Serge Réjasse
Collection :  Terre de nos Ancêtres – n° 25
Editeur : Amitiés Généalogiques du Limousin, Limoges, 2009
ISSN : 1958-0959
Format : 21 x 29,5 broché – 164 pages
Prix : tarif normal : 40 euros, tarif adhérents : 30 euros (frais de port inclus)


Publié par AGL   @   5 mars 2012 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.