Terre de nos ancêtres n° 21

0 commentaires

Généalogies bénéventines, tome III


Une étude de 158 pages, illustrée en noir et en couleurs,

par Pascal DURANDARD et Béatrice LUC, AGL, 2008.

Familles : ALARY, de BEAUVAIS, BOISSIN, CONDAT, LABUSSIERE, GAZOUNAUD, POUYOL.

 

 

Il faut signaler la présence dans cet ouvrage de la généalogie LABUSSIERE, réellement incontournable quand il s’agit des familles de Bénévent. Elle constitue le plus gros fichier de l’étude (avec  45 pages !), et il n’est pas étonnant de trouver les Labussière alliés à presque toutes les familles locales. Leur nom se retrouve donc dans l’ascendance de la plupart des Bénéventins qui ont fait l’illustration de leur ville, et même de quelques célébrités aux attaches bénéventines, comme l’érudit chanoine LECLER. C’est pour cette raison que j’ai eu l’idée de créer une notice consacrée à un « panthéon » bénéventin, et de le faire figurer dans le volume qui comprenait la généalogie des Labussière. Il faut bien continuer à présenter cette famille, puisqu’elle a donné à Limoges un député-maire dont le nom a marqué l’histoire de la capitale limousine. Le frère de cet homme politique a été un architecte novateur, dont les réalisations ont contribué à l’évolution des conceptions architecturales de l’habitat collectif. Enfin, l’existence d’un rameau américain donne un peu de piment à  notre dictionnaire généalogique. L’aventure d’un Labussière au milieu des Indiens et des ancêtres des Davy Crockett de la Louisiane apporte une touche de rêve et fait participer Bénévent au mythe des pionniers de l’Amérique.

Il ne faudrait pas pour autant négliger les autres familles présentées dans ce volume. Les BOISSIN, les CONDAT et les GAZOUNAUD ont compté parmi les grandes dynasties de bouchers de Bénévent ; les ALARY et les POUYOL ont donné de longues lignées de laboureurs ; les BEAUVAIS, enfin, se sont distingués en créant à Bénévent une importante tannerie. Toutes ces familles sont connues depuis le début du XVIIe siècle, et les Gazounaud sont même attestés dès le XVe siècle. Elles n’ont guère laissé de trace dans l’histoire locale, mais on ne doit pas oublier que les Boissin ont donné à Bénévent son premier instituteur communal, et atteindront à la notabilité avec un notaire.  

Toutes les familles étudiées ont enfin l’avantage d’être toutesreprésentées à Bénévent à la veille de la Grande-Guerre, et certaines même durant le XXe siècle, donnant l’exemple d’une belle longevité et d’une remarquable continuité.



Nous rappelons que les travaux présentés dans cette publication sont le fruit des recherches personnelles des auteurs. A ce titre, ils ne sauraient être utilisés à des fins autres que privées à l’exclusion de toute diffusion sur Internet ou de toute autre manière sans autorisation préalable des auteurs et sous réserve que soient indiqués clairement les noms des auteurs et la source, en vertu de la loi sur la propriété littéraire et artistique (lois n°57-298 du 11/03/1957 et n°92-597 du 01/07/1992).


Titre : Généalogies bénéventines, tome III
Auteurs :  Pascal Durandard et Béatrice Luc
Collection :  Terre de nos Ancêtres – n° 21
Editeur : Amitiés Généalogiques du Limousin, Limoges, 2008
ISSN : 1958-0959
Format : 21 x 29,5 broché – 158 pages
Prix : tarif normal : 45 euros, tarif adhérents : 35 euros (frais de port inclus)


Publié par AGL   @   5 mars 2012 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.