Terre de nos ancêtres n° 10

0 commentaires

Les MEUNIERS, nos ancêtres, Tome I

Une étude de 98 pages, illustrée en noir et en couleurs,

par Jeanne TOUPENSE, Christiane VILLENEUVE, Thomas SCHNEIDER, AGL, 2005.

Familles : de LANGLADE, FONTANILLE.

 

 

Ce premier volume thématique de la collection Terre de nos Ancêtres est consacré à deux importantes familles de meuniers ou plus exactement d’exploitants de moulins, connues l’une et l’autre depuis la fin du XVe siècle, la première, les LANGLADE, dans l’est du département de la Haute-Vienne (secteur de Saint-Léonard), l’autre, les FONTANILLE, dans l’ouest de ce département (secteur de Bussière-Galant).
La famille LANGLADE ou DE LANGLADE peut être suivie depuis le début du XVIIe siècle. Les premiers représentants de la filiation suivie proposée étaient maîtres papetiers à Saint-Léonard. Nombre de leurs descendants furent à leur tour papetiers jusqu’au XXe siècle à Saint-Léonard, Bujaleuf, Eybouleuf, mais aussi Saint-Sulpice-Laurière, Saint-Junien ou Limoges.
Plusieurs branches ont aussi donné des meuniers, établis dans les mêmes secteurs (Saint-Léonard, Bujaleuf, Champnétery, Saint-Denis-des-Murs…)
Les premiers représentants connus de la famille FONTANILLE étaient eux meuniers depuis le milieu du XVIe siècle au Moulin d’Aurin, sur la paroisse de Bussière-Galant. Leurs successeurs exercèrent principalement leur activité de meunier au cours des siècles suivants en ce lieu mais aussi dans deux autres moulins : le Moulin Neuf des Cars et celui de La Rebeyrolle à Flavignac. D’autres branches, de laboureurs et petits artisans se concentrèrent aux Cars et de là essaimèrent sur les paroisses de Pageas, Séreilhac, Châlus. Vers la fin du XVIIIe siècle, la branche installée dans cette ville prospéra dans l’hôtellerie. Ses membres connurent au XIXe siècle une certaine notabilité, donnant trois maires à la commune, et leur nom à un lieu, « Chez-Fontanille », aujourd’hui zone artisanale et industrielle de la commune. D’autres branches n’ont pu être rattachées à cette famille.


Nous rappelons que les travaux présentés dans cette publication sont le fruit des recherches personnelles des auteurs. A ce titre, ils ne sauraient être utilisés à des fins autres que privées à l’exclusion de toute diffusion sur Internet ou de toute autre manière sans autorisation préalable des auteurs et sous réserve que soient indiqués clairement les noms des auteurs et la source, en vertu de la loi sur la propriété littéraire et artistique (lois n°57-298 du 11/03/1957 et n°92-597 du 01/07/1992).


Titre : Les meuniers, nos ancêtres, tome I
Auteurs :  Jeanne Toupense, Christiane Villeneuve, Thomas Schneider
Collection :  Terre de nos Ancêtres – n° 10
Editeur : Amitiés Généalogiques du Limousin, Limoges, 2005
ISSN : 1958-0959
Format : 21 x 29,5 broché – 98 pages
Prix : Tarif normal : 21 euros. Tarif adhérents : 16 euros (frais de port inclus)


Publié par AGL   @   9 août 2013 0 commentaires

0 Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Cloude designed by Webdesign In conjunction with Free MMORPG Games , CD Rates , Fat Burning Furnace Trial.